Le mouvement Appel Citoyen, un OPNI politique

Depuis janvier 2018, le mouvement Appel Citoyen s’est invité dans la vie politique valaisanne. Il a joué un rôle important et novateur dans la campagne pour le « oui » à la révision par une Constituante. Au lendemain de cette victoire du 4 mars, le mouvement a annoncé vouloir lancer des listes indépendantes et non-partisanes. Il est aujourd’hui l’alternative non-partisane aux listes des différents partis. Depuis ce jour, nous recevons des demandes qui nous disent être à la fois intriguées et un peu sceptiques. Pascal Couchepin s’est même fendu d’une chronique dans le Nouvelliste sur ce « parti des sans-partis« . Ces questions sont justifiées, car Appel Citoyen s’apparente à un Objet Politique Non Identifié. Un OPNI valaisan.

Appel Citoyen est un mouvement politique créé exclusivement pour la révision de la Constitution valaisanne. Il veut permettre aux non-partisans de participer à la grande aventure de la Constitutante. Les « non-partisans » ? Toutes les personnes qui, pour des raisons qui leur sont propres, ne veulent pas aller sur des listes avec en-tête de parti. Ce sont donc les « sans-partis » dont parle P. Couchepin, mais sans connotation négative aucune. Nous souhaitons rassembler les citoyennes et les citoyens qui, pour cette élection, ne souhaitent pas se mettre sur une liste partisane. En plus de ces candidat-e-s, Appel Citoyen veut fédérer les compétences et les idées. Le mouvement veut mettre en réseau tous ceux qui veulent contribuer à la réflexion autour de la nouvelle Constitution. Pour promouvoir le tout, il veut démontrer qu’une autre manière de faire de la politique est possible. Vaste programme, ambitieux, utopiste. Rêveur diront certains. C’est exactement le but.

Appel Citoyen n’est pas un parti. La différence porte tout d’abord sur l’identité du mouvement . Appel Citoyen n’a pas de sortant, pas de parti national, pas de bilan à défendre. Il n’a que ses membres, et c’est l’essentiel. Sa marque n’est pas collective ; elle se fonde sur la multitude des individus qui donnent leur temps et leur énergie au mouvement. En ce sens, le mouvement Appel Citoyen ressemble plus à une plateforme qu’à un parti. Il est le lieu où se fédèrent les énergies et les idées.

Plus important, Appel Citoyen ne fonctionne pas comme un parti. Il désignera ses candidat-e-s par le biais de la première primaire digitale organisée en Suisse. Mais plus fondamentalement, il n’a pas d’unité politique ou idéologique forte. L’unité est donnée uniquement par les 7 valeurs de l’Appel. Appel citoyen est une plateforme et les 7 valeurs forment son socle et rassemblent ses membres. Si l’idéologie du mouvement est limitée au minimum vital, ce sont les candidat-e-s du mouvement qui sont au coeur de l’attention. Chacune et chacun pourra présenter ses idées, ses points forts, ses priorités sur la plateforme digitale conçue spécialement pour l’occasion. Chaque personne pourra ainsi expliquer au grand public comment elle souhaite concrétiser les valeurs de l’Appel. Le mouvement Appel Citoyen sera le porte-voix des idées présentées par les candidat-e-s.

Cette nouvelle approche nous oblige à regarder déjà vers la Constituante. Les gens élus sur les listes Appel Citoyen n’auront pas vocation à travailler comme un parti. Là encore, il faut rompre avec la logique qui veut que les élus travaillent pour “le parti” et respectent les consignes de vote choisies en commun. Les élu-e-s Appel Citoyen auront été choisis pour leur personnalité et leurs idées, comme représentant-e-s des électeurs de leur district, mais pas comme représentants d’un parti. Leur liberté d’action et leur indépendance au sein de la Constituante seront donc très grandes. Seules les décisions touchant le cœur des 7 valeurs de l’Appel feront l’objet d’une attention particulière de la part du groupe. Cette indépendance fera du mouvement un véritable OPNI, tant la pratique politique actuelle nous habitue à un discours sur l’ « unité forte » des partis, la nécessité d’avoir une « ligne claire et lisible », l’obligation pour les élus de « se ranger derrière le parti ». Appel Citoyen invite à tenter une autre manière de faire, avec ses risques et ses avantages.

Au final, en choisissant les listes Appel Citoyen, les citoyennes et citoyens n’élisent pas un coursier qui portera un message spécifique à Sion. Par contre, ils peuvent élire des personnalités qui s’engagent à respecter 7 valeurs clefs pour le canton, qui ont franchi avec succès les premières primaires digitales de Suisse et qui se sont fait connaitre par leurs idées propres. Les citoyennes et citoyens jugeront quel modèle ils veulent privilégier pour ce moment exceptionnel de révision de la Constitution.

JR

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ-NOUS!

Une proposition? Des idées ou commentaires?

En cours d’envoi

2018 Appel Citoyen 

Partagez!

Partagez cet Appel avec vos amis!

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Signer l'Appel