Candidat: A propos
Nom complet

Jean-François Lovey

Commune

Orsières

District

Entremont

Catégorie d'age

31-65

Sexe

Masculin

La touche perso

Parole de soleil . signe ce que tu éclaires, non ce que tu assombris !

Candidat: En détail
Profil

Je suis né à Orsières en 1954. Après des études gymnasiales à St Maurice, j’ai obtenu une licence en lettres (philosophie et littérature française) à l’Université de Fribourg. Ma vie professionnelle s’est ouverte sur une expérience journalistique (Journal du Valais), puis s’est déroulée presqu’entièrement dans le monde de l’éducation et de la formation ( directeur de l’Office de documentation et d’information scolaires // directeur de l’Ecole normale du Valais romand // chef du Service cantonal de l’enseignement // délégué à la formation auprès du Département de l’économie et de la formation ).

Je baigne en ce monde de l’école comme en un aquarium.

En outre,je viens, en 2017, de publier un premier roman, intitulé « La cité lassitude ».

Je suis marié, père de deux enfants et domicilié à Orsières (Entremont).

Priorités

J’ai participé, avec quelques autres, au lancement de l’initiative pour une »Révision totale de la Constitution valaisanne » que le peuple a largement acceptée et qui conduit à la mise en place d’une Constituante. La logique veut qu’après ce premier pas, la marche soit poursuivie jusqu’à son terme. Etre candidat à la candidature me semble une marque de cohérence.Depuis longtemps je crois à la nécessité d’une vraie réflexion sur les chances et défis du futur pour notre canton, en repositionnant le rôle de l’Etat et celui des entités qui lui sont liées pour le bien des citoyens. La démocratie s’enrichit de la multitude des regards et des engagements. La page blanche qui nous attend est un défi et une exigence. Rien n’est tabou. Il faut avoir l’audace et la volonté de doter ce canton d’une charte fondamentale qui lui tienne lieu d’enracinement et de ligne d’horizon.

 

 

 

 

 

 

Engagements

Parmi les thématiques qui retiennent mon attention, il me plaît de citer : l’indispensable unité du canton ( divisé parfois en deux entités linguistiques juxtaposées et risquant surtout d’être divisé entre plaine qui se développe et vallées latérales qui se vident ) // la nécessaire réflexion sur le découpage territorial ainsi que sur la complémentaire répartition des pouvoirs entre état, régions, communes et sociétés // une vision porteuse d’espérance pour la formation, la santé, l’énergie, les transports, l’agriculture, le tourisme, l’industrie… qui contribue à renforcer le désir de vivre en Valais ou le désir d’y venir.

Candidat: Liens & Contact
Adresse Email

jeanfrancois.lovey@icloud.com