Candidat: A propos
Nom complet

Jennifer Grinzinger

Commune

Martigny

District

Martigny

Catégorie d'age

31-65

Sexe

Féminin

La touche perso

Mon coin préféré du canton est le Lac Tanay. Mon grand-père y a bâti le chalet familial et nous a inculqué le respect de la nature et du travail. Tanay est une beauté simple et paisible, une splendeur qui se mérite et qui m’offre toujours un espace pour repenser ma condition d’être humain.

Candidat: En détail
Profil

Après un master en droit et quelques années d’expériences professionnelles en tant que juriste, j’ai choisi de me tourner vers le milieu du social. Je travaille depuis fin 2017 comme curatrice pour la commune de Martigny. J’aide ainsi les personnes qui n’en ont pas les capacités à gérer leurs affaires administratives et financières. J’œuvre également au sein de plusieurs associations de la région (Fondation Investis-toit, visant la création de logements pour les personnes en situation de précarité ; Ancienne Agaunia, société d’étudiants du collège de St-Maurice). Je pratique différents sports (course à pied, aquafitness, yoga et marche en montagne) et apprécie de partager un moment de convivialité avec mes amis ou ma famille autour d’un verre ou d’un bon repas.

Priorités

Je me présente comme candidate car j’ai à cœur de m’investir pour un Valais renouvelé. Participer à cette transition est une opportunité pour tout citoyen de donner un nouvel élan à notre canton. Dans le cadre de cette Constituante, mes priorités sont :
1)     Renforcer les droits de la société civile
Convaincue que l’Etat doit être façonné par tous ceux qui le composent et non par ses quelques dirigeants, je pense que nous devons permettre aux citoyens de participer plus largement aux décisions politiques.
2)     Faire respecter l’égalité homme-femme
Ce principe pourtant si évident n’est malheureusement pas encore assez ancré dans la pratique de notre société. En tant que femme, cela m’est tout simplement intolérable.
3)     Etendre la laïcité de l’Etat
Ce dernier point est important pour moi, car je suis souvent interpellée par la présence de signes religieux dans les salles de classes, dans les hôpitaux, dans les salles d’audience des instances judiciaires,… Je pense que ces symboles n’ont pas leur place dans des bâtiments représentant l’Etat.

Engagements

1)     La participation citoyenne en politique peut être renforcée, par exemple, par l’introduction de la motion populaire. Moins contraignante que l’initiative, la motion populaire permet à un nombre X de citoyens de demander à ce qu’un projet d’acte législatif soit proposé au parlement. Cette requête est actuellement exclusivement réservée aux députés.
2)     L’égalité des sexes doit être garantie par l’Etat dans son texte fondamental, afin que les lois puissent décliner ce principe sous toutes les formes nécessaires à sa mise en pratique. Si je suis élue, je m’engage à faire inscrire la femme comme citoyenne et membre de la société à part entière dans la nouvelle constitution.
3)     Le choix et la pratique ou non d’une religion font partie des libertés individuelles garanties par l’Etat. Ce dernier se doit donc de rester neutre, en n’imposant à aucun de ses concitoyens les signes d’une religion, quelle qu’elle soit. Je m’engage ainsi à garantir une séparation entre Eglise et Etat, en particulier en supprimant les signes religieux dans les édifices publics et liés aux pouvoirs étatiques.
4)     En représentant le mouvement Appel Citoyen, je m’engage à développer un nouveau modèle politique pour encourager les partis en place à dépasser leurs habitudes, laisser de côté les « copinages » et rendre la politique plus attrayante pour tous, plus diversifiée et ainsi plus représentative de la volonté du peuple.