Candidat: A propos
Nom complet

Jonathan Djehiche

Commune

Crans-Montana

District

Sierre

Catégorie d'age

18-30

Sexe

Masculin

Candidat: En détail
Profil

Bien qu’étudiant actuellement à l’Université de Berne les sciences politiques et économiques, je suis très attaché à notre cher Valais. Je me presse d’ailleurs de rentrer les week-ends pour me ressourcer en montagne auprès de ma famille. Ce qui me pousse à répondre à l’appel citoyen, c’est tout d’abord mon affection pour le Valais, mais aussi ma passion pour la politique suisse et internationale. Lorsque j’étais étudiant au collège de la Planta à Sion, je me suis engagé en tant que président de l’AEFAP (association des étudiants du forum annuel de la Planta). La présidence de cette simulation d’une assemblée générale de l’ONU m’a beaucoup appris et m’a notamment donné l’opportunité de rencontrer celui qui était président de la Suisse à cette époque, Didier Burkhalter. Cette rencontre m’a beaucoup marquée, tant est si bien que j’ai fait le choix de m’expatrier à Berne afin de relever le défi d’étudier en allemand. En parallèle, je continue mon engagement associatif à côté de mes études grâce à FORAUS, un « think tank » développant des recommandations sur la politique étrangère pour les décideurs politiques et le grand public.

Priorités

Je souhaite vraiment défendre les intérêts des valaisannes et valaisans. La nouvelle constitution doit répondre à nos besoins futurs. Il est donc primordial que notre réflexion soit tournée vers l’avenir, tant au niveau environnemental qu’au niveau de la formation. Les nouvelles technologies bouleversent en effet le climat mais aussi le marché de l’emploi. Il est important que nous soyons prêts à faire face aux nouveaux défis qui nous attendent.

Engagements

Par mon engagement, je souhaite participer à la création d’une nouvelle constitution en laquelle les jeunes générations puissent se reconnaître.

Je m’engage donc principalement à renforcer les mesures éducatives prises par notre canton afin de permettre aux générations futures d’être prêtes à répondre aux besoins de la société et des métiers de l’avenir.

Dans un deuxième temps, je m’engage à promouvoir une politique environnementale permettant de protéger au mieux notre climat.