Candidat: A propos
Nom complet

Véronique Rodriguez

Commune

Saxon

District

Martigny

Catégorie d'age

18-30

Sexe

Féminin

La touche perso

Mon coin préféré est le petit hameau de Tovassière et la jolie balade du Sentier de l’Abricot à Saxon. Depuis ma plus tendre enfance, le bel orangé a toujours eu une grande place dans ma vie. Fille d’arboriculteur, c’est avec fierté que je soutiens la sauvegarde de l’abricot comme patrimoine !

Candidat: En détail
Profil

Née à Martigny, j’ai passé toute mon enfance et adolescence à Saxon. Depuis 28 ans, je baigne dans le multiculturalisme : adoptée par ma tendre Suisse, je reste attachée à mes racines espagnoles – une double appartenance, plus large, plus ouverte, et a bien des égards, plus dynamique – qui m’a certainement donné le goût du voyage et de la rencontre.
Ayant obtenu un Master en Relations Internationales et en tant que collaboratrice scientifique à la Chancellerie d’Etat, je traite les affaires extérieures du Canton du Valais et promeut ses intérets sur la scène fédérale, intercantonale et transfrontalière. J’ai ainsi la chance de pouvoir garder un lien avec les affaires fédérales, tout en restant en Valais, un canton qui jusqu’à présent m’a offert la meilleure qualité de vie !
Egalement chargée de projets et des partenariats au sein de Valais solidaire – la fédération des ONG valaisannes de coopération, je soutiens les projets de développement et d’échanges interculturels de nos associations membres.
Tout au long de mes expériences, je n’ai cessé de mettre l’être humain au centre de mes préoccupations. Je suis membre de plusieurs organisations et m’engage tout particulièrement au travers de ma propre association, Kubik, active dans l’organisation et la coordination d’événements et activités socioculturelles, sportives et musicales favorisant la jeunesse et l’intégration.
J’ai également pu travailler dans le domaine de la médiation et n’aurai dès lors aucun mal à entamer des processus de dialogue et de négociation politique avec les divers acteurs. Enfin, je suis membre de la Commission culturelle de la commune de Saxon.

Priorités

Je me présente comme candidate, car je veux prendre part à la construction du texte fondateur d’un Valais renouvelé. La société valaisanne, qui lui sert de socle, ayant profondément évolué, et face aux exigences et défis actuels, la Constitution valaisanne ne répond plus aux attentes du citoyen et de la citoyenne valaisanne moderne et ouverte. La Constitution valaisanne doit en effet être repensée à la lumière des connaissances et des valeurs d’aujourd’hui.
Pensée du peuple, puissance de la multitude, la démocratie s’enrichit de chacun de nous, c’est pourquoi la Constitution doit être façonnée par tous-tes les citoyens-ennes qui composent notre Canton.
Je souhaite ainsi porter la voix de tous ceux qui veulent construire un ordre économique,  social et environnemental plus juste, mais également des laissés-pour-compte qui, à cause de choix sociaux, ne peuvent pas s’imbriquer dans le « cadre logique » que forme la société, et surtout, de la jeune génération qui peine si souvent à se faire entendre.
Cette Constitution doit donner la parole au peuple, être accessible à toutes et tous, être pragmatique et en adéquation avec la réalité. Chaque citoyen doit pouvoir être entendu – non seulement les citoyens-ennes avec les préoccupations de la vie courante, mais également les professionnels du terrain avec leur expertise.
Dans le cadre de la Constituante, mes priorités sont :
·       Genre et égalité des sexes, promotion de la place des femmes dans la société (vie publique et politique)
·       Soutien à la jeunesse et à la culture, promotion de la formation et la recherche
·       Egalité des chances et soutien aux plus faibles (enfants, personne avec handicap, familles et seniors)
·       Migration et intégration
·       Protection du patrimoine et de la nature, promotion de la production et consommation locale, développement durable et coopération au développement

Engagements

Placer l’être humain au centre des préoccupations,
tout en prônant un Valais moderne et innovant –

·       Egalité des sexes, promotion de la place des femmes dans la société
Le statut de la femme, en tant que citoyenne valaisanne, doit être doit être garanti par l’Etat  et clairement mentionné dans un article qui promeut l’égalité des sexes. Des mesures concrètes doivent ainsi être entreprises en matière d’égalité salariale et de représentation des femmes dans les instances politiques et économiques. Dans ce contexte, il faut comprendre et reconnaître la diversité des sexes, des genres et des orientations sexuelles.

·       Jeunesse et culture, formation et recherche
L’accompagnement et la formation doivent redevenir une priorité afin d’offrir un avenir à la jeune génération avec des chances égales pour toutes et tous et cela, indépendamment du statut social et économique. La valorisation des compétences des étudiants et le développement économique de notre Canton doivent permettre à nos jeunes de trouver du travail en Valais. En matière de culture, il faut développer une offre culturelle riche, variée et accessible à toutes et tous et renforcer les collaborations entre amateurs et professionnels.
 
·       Egalité des chances et défense des plus faibles
La Constitution valaisanne doit refléter une représentation équitable de la population. Les besoins augmentant considérablement et face aux défis liés au mode de vie actuel, l’organisation sociale et le système de santé du Valais doivent être repensés. Afin de concilier vie familiale/travail, de vraies mesures doivent voir le jour, telles que le congé paternité, la flexibilisation des environnements professionnels et l’amélioration des structures d’accueil de l’enfance entre autres. Si le vieillissement de la population s’accélère, l’allongement de la vie ouvre également des possibilités, non seulement pour les personnes âgées et leur famille, mais aussi pour la société dans son ensemble, telles que la cohabitation et l’entraide entre personnes âgées et jeunes. Enfin, il faut réfléchir à des mesures adaptées pour les travailleurs et travailleuses et l’accompagnement des personnes en recherche d’emploi.

·       Migration et intégration
Le pluralisme culturel et le droit à la différence, ainsi qu’une approche inclusive doivent être envisagés en matière de droit des étrangers. Il faudra également réfléchir à la place des étrangers dans les processus décisionnels, tirer le positif de cette mixité culturelle, tout en assurant une cohésion sociale.

·       Protection de la nature et du patrimoine, mise en valeur et promotion de la production et consommation locale, développement durable et coopération au développement 
Il est essentiel de définir une politique de développement durable réaliste et réalisable à l’échelle de notre Canton et d’inscrire la coopération au développement dans la Constitution valaisanne. Notre monde est confronté à de grands défis, et nous ne pouvons plus l’ignorer, une approche solidaire par la coopération au développement est plus que jamais nécessaire.
Nous devons adopter un modèle économiquement et socialement « durable » et revoir en profondeur notre mode de vie en réfléchissant à l’impact de nos actions sur l’environnement. Il s’agit de préserver nos paysages, dont les nombreuses infrastructures et son patrimoine offrent une multitude d’opportunités pour le tourisme doux.

Candidat: Liens & Contact
Adresse Email

vero.rodriguez@hotmail.ch